Les mécanismes naturels de notre corps pour rester jeune

Par Rémy LOUIS, auteur de « Jeunesse illimitée… »

Pour permettre à notre corps de rester jeune, il faut que plusieurs milliards de cellules usagées ou malades meurent chaque jour. Quotidiennement, elles sont remplacées par autant de cellules toute neuves, du fait du mécanisme de la division cellulaire. Ces nouvelles cellules assurent, en quelque sorte, la continuité de service au sein de votre corps.

Le rythme du renouvellement cellulaire varie selon la variété de cellule concernée. Par exemple, le cycle de renouvellement des cellules de la peau est de 21 jours. Alors que nos cellules de cartilage ont un cycle de renouvellement de 45 jours.

En parallèle à ce mécanisme de régénération, qui fonctionne type de cellule par type de cellule, existe un mécanisme encore plus sophistiqué. Notre corps renferme en effet un type de cellules « multifonctions », appelées cellules souches.

Ces cellules souches ont la même faculté de multiplication. Mais en plus elles sont capables, une fois divisées, de se spécialiser pour remplacer n’importe quel type de cellule spécifique, en fonction du tissu auquel elles se trouvent intégrées. Les recherches en cours sur les cellules souches ouvrent des portes prometteuses sur le sujet qui nous intéresse ici de la prolongation de « l’état de jeunesse » jusqu’à un âge le plus avancé possible.

Mais alors, pourquoi vieillit-on ?

En effet, présenté ainsi, le corps humain semble parfaitement conçu pour rester jeune en vue d’un fonctionnement éternel ! Les cellules se renouvelant régulièrement, remplacées par de nouvelles cellules, jeunes, pour la durée de leur cycle normal de fonctionnement. Tout devrait pouvoir fonctionner sans limite.

Oui, c’est en effet ce qui pourrait théoriquement se passer…

Dans un monde idéal, un monde qui permettrait à chacun d’accéder à un régime alimentaire parfaitement équilibré en nutriments essentiels, un monde sans pesticides et sans métaux lourds, un monde sans radioactivité autre que naturelle, dans un monde utopique, qui n’existera probablement plus jamais (et qui n’a probablement jamais existé), nos cellules pourraient, au minimum, nous donner une vie en « état de jeunesse » beaucoup plus longue que dans ce monde réel qui est le nôtre. Nous verrons prochainement pourquoi ce merveilleux mécanisme est enrayé dans la société développée qui est la nôtre.

Ecrit par

Rémy est administrateur du site et passionné par tout ce qui touche aux NTBEAA. Que ce cache t-il derrière cet acronyme indigeste ? Tout simplement les Nouvelles Technologies du Bien-Être Anti-Âge… Comme exposé dans son ouvrage « Jeunesse illimitée… » n’entrent dans le champ des NTBEAA que des technologies à la fois innovantes, sans molécules de synthèse et strictement non invasives.

Les commentaires sont clos.