Le Camu Camu : déjà élu meilleur élève de la rentrée Bien Etre 2016 !

Par Rémy LOUIS, auteur de « Jeunesse illimitée… »

C’est déjà la rentrée !
Eh oui ! Et hélas trop souvent, rentrée ne rime pas avec forme et Bien Etre. Au menu : listes scolaires interminables, retour des levers tôt le matin et des déjeuners pris sur le pouce… Sans oublier les camarades que l’on aimerait bien éviter mais qui s’invite tout le temps : le coup de barre et le stress. En un mot la rentrée, c’est le retour sur le champ de bataille.
Une Allié de taille : la vitamine C
Pour m’aider à affronter tout ça, en septembre 2016, j’ai choisi de booster mon système immunitaire avec de la vitamine C. Deux raisons principales font de la prise de Vitamine C une nécessité quotidienne. La première est que le corps humain est incapable de fabriquer de la Vitamine C, or cette dernière est indispensable pour être en forme puisqu’elle permet de mieux assimiler certains micronutriments. De nos jours, il est communément établi que la Vitamine C aide à booster le système immunitaire.
Mais cela n’a pas toujours été le cas…

Linus Pauling : le fer de lance de la Vitamine C

Le premier à avoir mené de sérieuses recherches concernant cette vitamine n’est autre que le chimiste et physicien américain Linus Pauling. Ce dernier, avec Marie Curie, John Bardeen et Frederick Sanger, fait partie des quatre seuls scientifiques à avoir reçu deux Prix Nobel.
Au cours de ses nombreuses recherches, Linus Pauling s’intéresse notamment à la prise de vitamine C sous forme de cures à hautes doses (antérieurement mises au point par le biochimiste Irwin Stone en 1966). Il commence à en prendre plusieurs grammes par jour en prévention des rhumes. Très vite satisfait par les résultats, il s’intéresse aux écrits sur le sujet et publie Vitamin C and the Common Cold (La Vitamine C et le banal rhume) en 1970.
Ses recherches sur la fameuse Vitamine ne s’arrêtent pas là : en 1971, il commence une longue collaboration avec le cancérologue écossais Ewan Cameron à propos de l’utilisation de la vitamine C en injection intraveineuse ou par voie orale pour le soin de malades du cancer en phase terminale. Cameron et Pauling écrivent de nombreuses publications ainsi qu’un livre de vulgarisation, intitulé Vitamine C et cancer, qui décrivent leurs observations.
Malgré des résultats largement enthousiasmants, une campagne de publicités négatives menée à son encontre fait s’effondrer la crédibilité de Pauling et de ses travaux sur la vitamine C pour de nombreuses années. Pauling se retrouve d’ailleurs en 1985 privé de ses sources de financements institutionnelles et du soutien de ses pairs.
En prenant un peu de recul, on se demande « pourquoi » des travaux et découvertes montrant une efficacité certaine de la Vitamine C ont-ils été controversés ? En se faisant l’avocat du diable, on peut ainsi légitimement penser que la molécule de vitamine C étant naturelle et non brevetable, elle n’est par conséquent pas assez rentable pour l’industrie pharmaco-chimique. Mais c’est une autre histoire…

La Vitamine C d’accord, mais sous quelle forme ?

Ce petit fruit est le plus riche en Vitamine C!

Ce petit fruit est le plus riche en Vitamine C!

J’entends déjà éclater le débat: dans votre entourage, tout le monde voudra étaler sa science, mais très peu sauront vraiment quelle est la source naturelle la plus riche en vitamine C. Certains plaideront pour le kiwi, d’autres vanteront les bienfaits de l’orange, ou mieux encore, de l’acérola.
Au final, vous vous retrouverez noyés dans un flux d’informations plus ou moins justes sans avoir votre réponse claire et nette… C’est là que vous allumez votre ordinateur et que vous leur montrez cet article !
Il est certain que tous ces fruits ; kiwi, orange, acérola, sont autant de sources naturelles en vitamine C. Cependant, il en est une cachée, dont on ne parle jamais car très peu connue en France et plus largement en Europe : le Camu Camu.
Le Camu Camu fait partie de la même famille que la goyave. C’est un fruit qui pousse dans la forêt amazonienne.
Je vous en dis plus sur ce bienfait de la nature, classé parmi les 40 « Superfoods » dans un prochain article.

Cet article participe à l’événement « Le meilleur conseil forme et bien-être de la rentrée », organisé par Katibel du blog Forme et bien-être, où vous trouverez les articles des blogs participants.

Estelle LOUIS

Ecrit par

Rémy est administrateur du site et passionné par tout ce qui touche aux NTBEAA. Que ce cache t-il derrière cet acronyme indigeste ? Tout simplement les Nouvelles Technologies du Bien-Être Anti-Âge… Comme exposé dans son ouvrage « Jeunesse illimitée… » n’entrent dans le champ des NTBEAA que des technologies à la fois innovantes, sans molécules de synthèse et strictement non invasives.

Les commentaires sont clos.