La médecine occidentale nous aide-elle à rester jeune ?

Par Rémy LOUIS, auteur de « Jeunesse illimitée… »

Source: Ined

Admettons tout d’abord que les progrès de la science en général et de la médecine en particulier ont permis des avancées spectaculaires au cours des siècles !

Il nous est difficile d’imaginer aujourd’hui que nos ancêtres nés 6 à 7 générations en arrière seulement, soit vers 1750, avaient une espérance de vie limitée à… 26 ans !

D’une part, la médecine a fait des progrès spectaculaires, qui ont permis en un siècle et demi d’augmenter l’espérance de vie dans le monde occidental de plus de 50 ans, et d’autre part, on pressent que l’état actuel de la science devrait nous permettre de vivre, sinon plus longtemps, du moins nettement mieux jusqu’à la fin de notre vie. Vivre vieux, mais plus jeunes, en quelque sorte !

La médecine occidentale réalise chaque jour des miracles : opérations à cœur ou à crâne ouvert, greffes de membres ou d’organes divers, pour ce qui relève de la chirurgie. Quasi éradication des grandes maladies infectieuses, pour ce qui relève des molécules pharmaceutiques.

Les progrès considérables réalisés durant les 250 dernières années, ont permis à l’espérance de vie à la naissance d’atteindre près de 80 ans dans un pays comme la France en 2013. À quelques variations près, ces chiffres se retrouvent dans l’ensemble des pays occidentaux.

Alors nous pouvons affirmer qu’en un sens oui, la médecine occidentale aide à rester jeune. Et d’ailleurs, les résultats spectaculaires obtenus par la médecine occidentale lui ont permis d’accéder à une hégémonie au plan mondial.

Mais n’oublions pas que près d’un tiers des humains utilisent une autre forme de médecine comme principal moyen d’entretenir leur santé : pour l’essentiel l’acupuncture et les autres médecines d’origine extrême orientale.

Lorsque la maladie et la mort reculent, « l’état de jeunesse » progresse ! C’est parfait, et en ce sens, la médecine occidentale a joué au cours des deux derniers siècles un formidable rôle « anti-âge ». Mais la domination de ce modèle de médecine, qui découle directement des résultats parfois spectaculaires obtenus, a provoqué au moins deux effets pervers… dont je vous parle dans un prochain article !

Ecrit par

Rémy est administrateur du site et passionné par tout ce qui touche aux NTBEAA. Que ce cache t-il derrière cet acronyme indigeste ? Tout simplement les Nouvelles Technologies du Bien-Être Anti-Âge… Comme exposé dans son ouvrage « Jeunesse illimitée… » n’entrent dans le champ des NTBEAA que des technologies à la fois innovantes, sans molécules de synthèse et strictement non invasives.

1 Response to "La médecine occidentale nous aide-elle à rester jeune ?"

  1. Remy dit :

    Thank you,
    Have a nice day !